Prix 2017

Depuis 2012, l’Association Française de Droit Pénal décerne, tous les ans, le prix Émile Garçon pour récompenser l’auteur d’une thèse en matière pénale, en partenariat avec les éditions Dalloz et LexisNexis.

Décerné par un jury de professeurs des Universités, ce prix consiste dans une dotation d’ouvrages et un accès aux banques de données, émanant des éditions Dalloz et LexisNexis.

Candidatures pour le prix 2017

Peuvent concourir à ce prix les docteurs qui ont soutenu leur thèse entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2016.

Les candidats à ce prix sont invités à adresser un exemplaire papier de leur thèse, accompagné du rapport de soutenance et un exemplaire au format PDF, avant le 30 avril 2017 aux adresses suivantes :

– Exemplaire papier

Université Aix-Marseille

Faculté de droit

ISPEC

A l’attention de Mme le professeur Muriel GIACOPELLI,

Secrétaire générale de l’AFDP

2 Avenue Henri Poncet

13090 Aix en Provence

– Exemplaire PDF

pauline.BONHOMME@univ-amu.fr

Prix de Thèse Emile Garçon

Liste des lauréats des précédentes éditions:

2016 – Catherine TZUTUIANO, « L’effectivité de la sanction pénale », dir. M. Douchy-Oudot et S. Cimamonti, Aix-Marseille, 2016

2015 – Ludivine GREGOIRE « Les mesures de sûreté: essai sur l’autonomie d’une notion », dir. Ph. Bonfils, Aix-Marseille, 2014

2014 – Frédérick DUPUIS L’excès de pouvoir en procédure pénale », dir. Prof. M. Segonds, Toulouse, 2013

2013 – Clément MARGAINE « La capacité pénale », dir. Prof. Ph. Conte, Bordeaux IV, 2012

2012 – Yannick CAPDEPON « Essai d’une théorie générale sur les droits de la défense », dir. Prof. J.-C. Saint- Pau, Bordeaux IV, 2011

2009 – 1er prix ex aequo :
Julie ALIX, « Terrorisme et Droit pénal », 2008, Paris I, dir. Professeur G.Giudicelli-Delage.
François ROUSSEAU, « L’imputation dans la responsabilité pénale », 2007, Bordeaux IV, dir. Professeur J.C Saint Pau

2007 – 1er prix ex aequo :
Blandine THELLIER DE PONCHEVILLE pour sa thèse « La condition préalable à l’infraction », Université de Lyon III, dir. A.Varinard
Virginie GAUTRON pour sa thèse « Les politiques publiques de lutte contre la délinquance », Université de Nantes, dir. R. Ottenhof.
– Mention : Loïc DE GRAEVE pour sa thèse « Essai sur le concept du droit de punir en droit interne », Université de Lyon III, direction A. Beziz-Ayache.