afdp 015.JPG
add-page01

PRESIDENT D'HONNEUR

Jean PRADEL

MEMBRES ELUS

Coralie AMBROISE CASTEROT

Université de Nice

Jacques BUISSON

Cour de Cassation, Université de Lyon 3

Philippe BONFILS

Université d'Aix-Marseille, Avocat

Louis BORÉ

Avocat aux Conseils

Geneviève CASILE-HUGUES

Université d'Aix-Marseille

Jean-Paul CÉRÉ

Université de Pau et des Pays de l'Adour

Frédérique CHOPIN

Université d'Aix-Marseille

Olivier DÉCIMA

Université de Rennes 2

Carole GIRAULT

Université d'Evry

Elisabeth JOLY-SIBUET

Université de Lyon 3

Michèle LOISY

Avocat au barreau de Macon

Valérie MALABAT

Université de Bordeaux IV

Xavier PIN

Université de Lyon 3

Jacques-Henri ROBERT

Université de Paris II

Jean-Christophe SAINT PAU

Université de Bordeaux IV

Boris SARCY

Jeunes pénalistes

Blandine THELLIER DE PONCHEVILLE

Université de Lyon 3

MEMBRES DE DROIT

Représentants français aux organes de direction de l'Association Internationale de Droit pénal

Conseil d'Administration

Motion de l'Association française de droit pénal

contre la création d'une section "expérimentale"

de criminologie au sein du Conseil national des universités

L'association française de droit pénal (AFDP) tient à exprimer son indignation face à la création d'une section interdisciplinaire dite "expérimentale" de Criminologie au sein du CNU, doublée de la mise en place d'un Institut National de la Criminologie.

L'AFDP met en garde contre l'instrumentalisation de la criminologie à des fins politiques et dénonce tant la méthode, qui a présidé à la mise en place de cette nouvelle instance, que l'inconsistance de son objet:

- La nomination des 48 membres de cette section, en marge des élections au CNU, est un contournement inacceptable du processus démocratique, mise en place par le décret n°92-70 du 16 janvier 1992 relatif au Conseil national des Universités.

- La criminologie ne saurait constituer l'objet d'une section du CNU, dès lors qu'elle n'est qu'un champ d'étude au croisement de nombreuses disciplines et non une discipline à part entière.

L'AFDP reconnait cependant que la formation et la recherche en criminologie dans l'Université française souffrent d'une grande disparité et d'une faible visibilité et soutient en conséquence la conférence élargie des directeurs d'Instituts de sciences criminelles et de centres de recherche en droit pénal en criminologie, qui formulera en 2012 des propositions concrètes pour revaloriser les diplômes universitaires de criminologie et redynamiser la recherche universitaire en ce domaine.

Janvier 2012

Par arrêté du 6 août 2012, la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, entérine la position de l'AFDP et a supprimé la section de criminologie.

J'adhère

AFDP 2011-2014

Facebook
No Frame

Retrouvez nous sur

et

No Frame
This Site Was Created Using Wix.com . Create Your Own Site for Free >> Start